Historique

Saint-Clar de Lomagne est en une ancienne bastide fondée en 1274 par partage entre Edouard 1er d'Angleterre et l'évêque de Lectoure Géraud de Monlezun.

Elle doit son nom à Saint-Clair premier évêque d'Albi, apôtre itinérant martyrisé à Lectoure.

La bastide comporte deux places à arcades, ou  « cornières », fait rarissime, non éloignées l'une de l'autre. Au centre se trouve la place de l'Hotel de Ville avec sa "garlande" de belles maisons de pierre et sa halle aux piliers de bois créée au XIIIe siècle puis remaniée au cours des siècles jusqu’au XIX° siècle.

Au moyen âge, le village se concentrait sur le périmètre ecclésial et comptait deux châteaux : celui de l’évêque et celui du seigneur situés dans la partie la plus ancienne toujours dénommée le « Castet Bielh ». C’est dans ce quartier conservé que l’on trouve toujours à l’heure actuelle  « la vieille église », l’ancien palais de l’évêque (actuelle médiathèque), les rues des ânes brûlés, du prieuré, de la vielle église. Ce bâtiment est le plus ancien du village puisque ses bases remontent au XI siècle. Il a été désaffecté au XIX° siècle, époque à laquelle fut construite la nouvelle église sur l’emplacement de l’ancien cimetière.

Vers 1273, une tentative de construction de Bastide se développe au Nord Ouest du village, avec son quadrillage caractéristique de rues. C’est dans cette partie que se situent les actuelles rue des Nobles, rue Maignaut et rue des Bastides. Mais à cause de la baisse de la population due notamment à la peste noire de 1347 cette tentative d’expansion ne va pas jusqu’au bout de son développement.

Enfin, au 14° siècle, le village se rétracte au Nord Ouest, s’accole à l’ancien quartier du Castet Bielh et se fortifie avec un rempart percé de 9 portes dont ne subsistent que quelques pans de mur à la médiathèque) et sur le chemin de ronde de l’Est. Le village actuel conserve pour l’essentiel cette morphologie encore bien visible dans le tracé des rues et l’implantation des maisons.

Enfin à partir du XVII° siècle, le faubourg se développe au Sud, le long du tracé de l’actuelle rue nationale, de la route de Fleurance et de celle de Lectoure. Le XIX° siècle n’apportera pas de modifications notables dans la morphologie du village mais verra la construction de l’église paroissiale actuelle et la modernisation des maisons anciennes avec la disparition des pans de bois, l’utilisation de pierres de tailles pour les facades etc…

Bulletin d'information

Au fil de l'Arratz n°32

Nous contacter

Mairie de Saint-Clar
Tél. : 05 62 66 40 45
Fax : 05 62 66 32 17
Nous écrire